Mike Ko Personal Portfolio

 

Home-School Education
2001-2012
Hong Kong

University of Durham
Bachelor of Science
2014-2017
United Kingdom

2017 - 2018
United Kingdom




    Le Besoin pour Automatisation

        En 2015, Google a produit quelque chose différent et inattendu. Au lieu de logiciels et services Internet, il a créé le ‘Firefly’, une voiture autonome. Elle ne fut pas un produit chic; son apparence ressembla un œuf blanc sur roues. Mais sous l’extérieur comique il pareil d’avoir venu du futur. Une fois, il était juste un rêve, aujourd’hui Google et les constructeurs automobiles pourchassent cette vision de science-fiction. Un jour la voiture apportera ses passagers automatiquement et on pourvoira tous nous détendre.

        On peut considérer les voitures autonomes comme une continuation de la tendance qu'a commencé de la Révolution industrielle ou encore plus antérieur. La société humain a créé beaucoup des machines et inventions pour la réduction de travail physique. Ces changements ont amélioré les efficacités dans l’agriculture, industrie, transport et des nombreux autres domaines. Pendant tout ce temps, nous avons automatisé notre mode de vie, particulièrement avec l’aide d’ordinateur moderne. Maintenant nous avons des robots qui peuvent aider avec les tâches manuelles et sociales, pendant que le développement de l’intelligence artificielle continue. Donc la voiture autonome n’est pas quelque chose spéciale à cet égard.

        Mais peut-être nous avons ignoré une question importante : avons-nous vraiment besoin de tout ce automatisation ? Certainement elle est utile d’un point de vue technologique pour progrès sociétale. Les solutions nouvelles arriveront seulement avec innovation constant, et il y a varié défis que sont au-delà des capacités humaines. Toutefois il y a aussi beaucoup des rôles que nous sommes parfaitement capable à remplir nous-mêmes, comme être conducteurs, caissiers et infirmières. Ces travails disparaîtront avec notre quête pour efficacité et automatisation. S’il n’y a pas des plans pour la redistribution du travail, l’automatisation sera un dilemme d’éthique. C’est un problème socio-économique principalement, mais on doit considérer des autres questions connexes. Il se pourrait que nous ne puissions pas augmenter l'efficacité et bénéfices de la société, mais peut-être les travails perdus coûtera plus cher pour la société. Si nous ne fournissons pas assez d’emploi et recyclage, les problèmes avec la voiture autonome ne seront pas de la recherche et développent seulement.











Back to Top